Un Canard sur la Loue




UN CANARD SUR LA LOUE est une revue trimestrielle entièrement réalisée par des bénévoles. Il poursuit son aventure sur le bord de la Loue depuis 25 ans. Tiré à 450 exemplaires, il parle de la vie associative, du patrimoine, de la nature, de l'histoire locale, etc. Ses abonnés sont du Val d'Amour, d'ailleurs et parfois même d'au-delà des océans. Il est pour ses fidèles lecteurs la Vitrine du Val d'Amour. Chaque numéro d’une trentaine de pages paraît à l’arrivée du printemps, de l’été, de l’automne et de l’hiver.

07.07.10_3_290

poupet_290

Le mont Poupet est une montagne s'élevant à 851 mètres d’altitude située en France, dans le département du Jura.

Actualités - Informations


C'est désormais Catherine ALIXANT la présidente du Canard, Colette FOISY ayant désiré passer la main après onze années de présidence ; cette dernière reste responsable de la publication de la revue et de sa mise en pages. C'est Joëlle BLANC qui est la secrétaire-trésorière et qui gère les abonnements.
L'adresse du Canard est inchangée : 6 rue des Couchants, 39600 Villers-Farlay.
Messagerie : colette.foisy@wanadoo.fr


ounans_la_loue_au_pont3_640

ounans_la_loue_au_pont3_640

villers_pt_des_gr_bornes_640


Année 1885 : Le 14 octobre 1885, un jeune garçon de 14 ans, nommé Jean-Baptiste Jupille, natif du village voisin de Port-Lesney, gardait un troupeau de moutons dans les pâtures communales de Villers-Farlay. Il fut attaqué et mordu par un chien enragé .
Le maire de Villers-Farlay, Pierre Joseph Perrot, ayant entendu parler du savant Louis Pasteur, mit tout en œuvre pour envoyer l'enfant à Paris où Pasteur lui sauva la vie en appliquant le vaccin antirabique qu'il venait de mettre au point.
Le jeune Jean-Baptiste est historiquement le second patient après Joseph Meister à être sauvé par Pasteur.
Ce fait historique fait l'objet d'une fresque murale exposée en la commune de Villers-Farlay, sur le mur de la mairie. Une statue de Pasteur est également érigée dans la commune à titre de souvenir.


panneau-villages_1300